Comment utiliser du mortier bâtard ?

Qu’est-ce le mortier bâtard ? C’est un mélange de mortier chaux, de ciment et de sable. À quoi sert-il ? Il sert principalement pour enduire, pour sceller les blocs ou mettre en place les tuiles. Cependant, l’utilisation que vous voudrez lui donner changera les proportions de ses composants.

Définition du mortier bâtard ?

Nommé aussi mortier de chaux et de ciment, le mortier bâtard est constitué d’un mélange entre ces deux matériaux de construction qui le rendent à la fois résistant grâce à la présence du ciment et souple pour l’ajout de la chaux.

La combinaison de ces deux éléments font du mortier bâtard un matériau résistant qui s’accroche sans peine tout en étant facile à manipuler. Ce mélange se vend en magasin mais on peut aussi le fabriquer soi-même.

La proportion idéale est; 1 sac de ciment et 1 sac de chaux pour 30 seaux de sable et 80 à 100 litres d’eaux. Tout cela est mélangé soit dans une auge, soit dans un bac de gâchage en laissant l’eau comme le dernier élément à ajouter. La composition doit être homogène pour pouvoir être travaillé à la truelle. Pour des quantités importantes, il est conseillé d’utiliser une bétonnière, le mélange se fera ainsi plus rapidement et son homogénéité sera assurée.

La mise en œuvre d’un mortier bâtard ?

Il n’y a pas de secret pour utiliser le mortier, son efficacité en maçonnerie, ne dépend que du bon dosage de ses composants.

Où utiliser un mortier bâtard

Son utilisation est courante en maçonnerie, surtout pour sceller les tuiles mais également pour remplacer la rigidité du ciment et éviter ainsi les ruptures pour d’autres travaux.

Le mortier bâtard est idéal pour le dégrossi, la deuxième couche d’enduit qui se place entre le gobetis et la finition.

Dosage du mortier bâtard

Comme nous avons mentionné ci-dessus, le dosage des composants peut varier en fonction du rôle que nous voulons lui donner. En quise d’exemple, pour du parpaing, un dosage de 200 et 250 kilos est parfait. Pour un enduit taloché, avec 150 kg ce sera suffisant.

Pour la tuile le travail se fait en deux temps. D’abord 200 kg de ciment bàtard pour le scellement et ensuite de 200 à 300 kg pour pouvoir lisser une couche très fine pour la finition.

La bonne quantité d’eau dans mortier bâtard

Pour garantir l’homogénéité du mélange, il convient de le faire directement sur le chantier, le transport pouvant l’affaiblir. Une fois que la couleur des trois composants secs est uniforme, l’eau peut être ajoutée et il faut bien mélanger une nouvelle fois. La quantité d’eau est modulée en fonction du sable: si les grains sont fins il faudra beaucoup plus d’eau que s’ils sont gros.

Les points forts du mortier bâtard

La grosseur du sable et le dosage vont définir les différents types de mortier. Le but du mortier est de joindre entre eux les pierres, les briques et les carreaux, la fermeté de la besogne dépendra donc de la qualité du mortier.

Dans une construction, les différents joints entre les constituants sont réalisés par le mortier bâtard. Il sert à assurer l’étanchéité d’une nouvelle construction et à renforcer la solidité d’une ancienne mais il peut aussi être une inspiration pour la décoration.